Pasted Graphic


L’ALCHIMIE INTERNE TAOISTE

"Le Tao dit : Si vous vous aimez, vous saurez aimer les autres.
Il suffit de demander à l'Univers l'Amour inconditionnel pour le recevoir."
Mantak CHIA

Statue_of_Lao_Tzu_in_Quanzhou (1)

Statue de Lao Tse


L’alchimie externe (Waidan), pratiquée en Chine sous la dynastie des Han (206 av. J.C.) - 220) cherche à créer des élixirs permettant d’acquérir une longévité. accrue Sous le règne des empereurs Tang (618 - 907), elle est progressivement remplacée par l’alchimie interne (Neidan) et se développe dans des écoles taoïstes.
Le corps humain devient le creuset dans lequel le processus alchimique du retour à la nature primordiale peut se réaliser. L’objectif est de transmuter la matière en Lumière (l’or), dans le sens opposé à celui de la création qui densifie la Lumière en matière. Il s’agit donc, pour le pratiquant, de fusionner avec le vide primordial (Wu Chi).

Il emprunte pour ce faire le chemin d’éveil que l’on nomme Tao (la Voie), un processus au cours duquel il apprend à visiter intérieurement son corps, à dialoguer avec ses organes, à améliorer sa structure physique et énergétique pour que l’Energie Universelle se déverse en lui librement.

Il développe son ressenti, tandis que son mental l’aide à porter une attention concentrée sur le déroulement de sa pratique. L’équilibre des deux rend la pratique effective, et non imaginaire comme elle pourrait l’être si le mental la dirigeait seul ou si sa visualisation était dépourvue d’intention. C’est cet équilibre qui assure la progression et qui guide l’étudiant dans une juste direction.

Celui-ci apprend aussi à calmer l’agitation induite par ses émotions, en éliminant les mémoires et les comportements répétitifs liés à son passé et en transmutant les empreintes émotionnelles douloureuses en force vitale. Lorsque les émotions sont recyclées, on développe des qualités supérieures, comme l’altruisme, la compassion, la sérénité, … et l’on augmente le niveau vibratoire de son système énergétique.

Présent dans son centre, le méditant ressent son énergie personnelle, celle de la Nature, celle de l’Univers. Il établit une puissante connexion avec les énergies de la Terre (Yin, féminin) et avec celles du Ciel (Yang, masculin), qui émanent des étoiles, des planètes et des galaxies.

Dans le respect de la personne et de sa liberté, l’enseignant transmet à l’étudiant des "outils", l’encourage à abandonner les résistances qui empêchent la Lumière de passer, afin que s’ouvre en lui le chemin de sa réalisation.

Les pratiques de l’Alchimie interne taoïste, secrètement protégées, ont été révélées à l’Occident par le maître Mantak Chia, à la demande de son maître Yi Eng (Nuage blanc), lui-même héritier d’une longue lignée de maîtres taoïstes. Ceux-ci, adeptes de la pure pratique, sans dogme ni rituels, avaient dédié leur vie à affiner leurs expériences et transmettaient à leurs disciples des pratiques efficaces pour améliorer tous les aspects de leur vie et favoriser leur évolution spirituelle.

Maître Chia est le fondateur de l’école "Universal Healing Tao" et du centre "Tao Garden" en Thaïlande.


Bertille LUGOY SABY, énergéticienne
Instructrice certifiée de l’Universal Healing Tao
février 2016